octobre 7th 2008

Alors en fait là je vais essayer d’écrire sérieusement mais pas trop

I failEffectivement, comme l’annonce le titre, je vais faire un truc totalement novateur, c’est à dire que, tel le skyblogueur moyen, il m’est subitement venu l’envie de lancer mon coup de gueule d’actualité. C’est très con, ça le restera, ça n’apportera rien à ce foutu débat, mais que voulez-vous, au moins vous aurez un beau dessin. Dessin me représentant, dans mon état presque naturel du week-end, sublimement dessiné par Nyu, AKA Fanny, une jeune artiste foutrement plus grande que moi, ce qui est très choquant.

Enfin, je dois bien dire que j’étais d’humeur morose avant de tomber là-dessus, et ça m’a bien remonté le moral. Mais ça n’intéresse bien évidemment personne. Alors continuons si vous le voulez bien (dans le cas inverse, vous ne seriez déjà plus en train de lire, auquel cas je peux en profiter pour vous insulter, vous les faibles d’esprit dont la bassesse est écorchée par la volupté de mes écrits).Bref, si je ne me souviens déjà plus de ce que j’étais en train d’écrire, c’est que tout va mal.

C’est ça d’ailleurs, tout va mal. Alors outre la foutrecrise financière de mes c…odes sources, ce dont j’ai envie de parler, et même de m’esclaffer, c’est bien la politique de notre cher pays. Je vous préviens d’emblée, ne fuyez pas, vu que je ne sais pas moi-même ce que je vais écrire, ça pourraît être fun.

Qui pourrait aujourd’hui en France parler encore de démocratie ? Ces jeunes fous de Grecs Anciens doivent bien se retourner dans leurs pyramides (précision historique spotted). Sans même critiquer le nabot national qui nous sert de con de président, regardons simplement la situation : notre « démocratie » consiste à se réunir pour choisir un représentant par niveau de hiérarchie selon l’échelle, c’est à dire un maire, un random député, ou un président de la république (tiens, j’ai plus envie de mettre d’accents). On nous fout dans la gueule des listes, et on choisit, attention c’est très important d’avoir le choix, oui on choisit un des noms pour nous gouverner. Là où Sofia Antipolis (ou tout autre personage politique grec) n’aurait été qu’un médiateur entre les pouvoirs dirigeants (qui seraient eux-mêmes partagés entre plein de gens), là on a un random chef suprême qui, dès lors que 51% de voix lui ont été acquises (ce à quoi on ajoute pour totaliser la population les 49% contre, les abstensions, votes blancs, et citoyens non inscrits, ce qui au final ne représente plus grand-chose) dirige à sa seule guise le pays. Alors je suis pas physicien mais on va pas me faire croire qu’un mec aussi petit peut avoir une vision un tant soit peu concrète de la situation dans chaque domaine qu’il est censé « diriger » ! A-t-il la moindre humilité ? Ou la moindre sagesse, puisqu’on en est à balancer gratuitement ?

Retour à la ligne pour le fun. Sérieusement, je tend à penser que beaucoup de gens sont aussi convaincus qu’on vit dans une démocratie que moi du contraire. Je leur souhaiterais d’avoir raison, et quand bien même, ils seraient certainement plus heureux dans « leur réalité » (voir le documentaire « Matrix » à ce sujet, Bernard Werber vous en parlera mieux que moi). D’ailleurs, ces gens-là sont précisément ce qu’il faudrait dans le monde : un peuple un rien stupide et brainwashed, qui suivrait la doctrine présidentielle sans trop se poser de questions, et surtout, sans chercher à se lever contre. Car on a beau étouffer de plus en plus le concept de grève, avouez que ça serait nettement plus pratique de disposer d’un peuple soumis qui n’hésiterait pas à travailler plus pour gagner moins, et ce pour le bien de la finance nationale. Seulement voilà, un péon a dit :

[-? av. J-C] <Dieu> Toi, le naab là, tu auras une conscience.

Et comme Dieu était un IRCop, bha le péon il a fermé sa gueule et il a obéi. Donc, nous voilà maintenant avec cette conscience, tellement gênante pour les dirigeants. A la réflexion, ça ne leur ferait peut-être pas de mal de changer de stratégie, et de considérer l’être humain tel qu’il est (quoi que, je crains que la vision moutonnière ne soit finalement plus proche de la réalité que ce que je pense…), mais avouez que ça serait vachement plus dur. D’un autre côté, vu que ces gens on vraisemblablement fait plus d’études que moi, il y a fort à penser qu’ils ne sont pas si cons. Je prend tout de même pour moi la « folie de la jeunesse », oui forcément, moins on est usé et formaté par le système, plus on rêve de liberté et de petits oiseaux ensanglantés (‘fin ça c’est peut-être une vision perso).

Donc globalement, on peut dire que ça passera avec l’âge, toussa, tant mieux pour moi si je deviens stupide et que je ne me rend pas compte de ce que je perds, au moins j’aurais écrit ce que je voulais. Et puis je viens de me rappeler qu’initialement, je voulais parler de la remarquable prouesse de notre cher président au sujet de la loi HADOPI, mais CanardPC en parle mieux que moi (en fait j’avais surtout la flemme de parler de ça après cette profonde remise en question). Pour ma part, je pense que ça suffira, et j’espère que ce gros bloc de pensées stupidement révolutionnaires ne sera pas trop indigeste.

3 Comments »